Contactez-nous!



Comités


Améliorer la qualité professionnelle de l’évaluation d’impacts, généraliser et améliorer l’utilisation de l’évaluation d’impacts, établir des liens, des collaborations, des échanges avec des associations canadiennes ou internationales visant des objectifs similaires, facilité les échanges entre les intervenants, tels sont les objectifs de l’AQÉI. Rien de moins !

Afin de parvenir à ses objectifs et de stimuler sa croissance et son rayonnement, l’AQÉI a mis en place quatre comités qui se réunissent quelques fois dans l’année. Ceux-ci sont tous soutenus par des membres bénévoles. Si vous êtes intéressés à vous impliquer dans un de ces comités, nous vous invitons à communiquer avec nous !

Faire connaître les meilleures pratiques en évaluation environnementale et développer les compétences

C’est l’orientation qui guide ce comité. Cela regroupe l’échange sur des expériences et des enjeux liés à l’évaluation d’impacts, l’amélioration de la qualité professionnelle des membres et l’amélioration de l’utilisation de l’évaluation d’impacts.

Moyens 

Planifier des activités telles que de la formation, des conférences, les assemblées annuelles, des études de cas, des journées d’étude, des webinaires, des bulletins, des conférences, la diffusion de contenus internationaux en évaluation environnementale, etc. afin de faire connaître et de développer le savoir-faire des membres.

Composition du comité :

  • Pierre Batellier (BAPE)
  • Geneviève Bélanger (AÉIC)
  • Alexandra Boileau (Transfert Environnement et Société)
  • Erica Guth (Gouvernement de la Nation crie)
  • Mario Heppell (Stantec Experts-conseils)
  • Élodie Le Grand (Consentia)
  • Yves Rochon (MELCC)
  • Karim Samoura (AQÉI)

Le Directeur général de l’AQÉI apporte un appui administratif et logistique au fonctionnement du comité.  

Réseauter le milieu de l’évaluation environnementale et développer une base solide en plus de faire rayonner le savoir-faire québécois

Il s’agit de chercher à regrouper tous les acteurs de l’évaluation environnementale au Québec au sein de l’Association soit comme membre directement ou par le biais de collaboration avec d’autres associations.

Moyens

Augmenter le membership et favoriser les partenariats. Exploiter davantage notre membership à IAIA pour faciliter le partage d’expériences des membres à l’international. Développer une stratégie de recrutement de nouveaux membres et de rétention des membres actuels en commençant par l’identification des besoins des membres actuels pour mieux y répondre. Aussi, identifier les associations ou les événements avec lesquels il serait le plus pertinent de créer des partenariats.

Composition du comité :

  • Edna Blanc Civil (travailleuse autonome)
  • Erica Guth (Gouvernement de la Nation crie)
  • Marc-Antoine Ladouceur (Auditerra)
  • Christine Martineau (WSP)
  • Karim Samoura (AQÉI)

Le Directeur général de l’AQÉI apporte un appui administratif et logistique au fonctionnement du comité.

Rédiger des mémoires et avis représentant la vision de l’AQÉI et ses membres

Le comité Mémoire et Avis a pour objectif d’appuyer le conseil d’administration et les membres de l’AQÉI dans l’élaboration de mémoires et avis concernant les évaluations environnementales au Québec et au Canada.

Moyens

Élaborer des documents qui serviront de versions préliminaires aux mémoires et avis de l’AQÉI sur des sujets d’intérêt liés à l’évaluation environnementale au Québec et au Canada (à la demande du CA). Suggérer au conseil d’administration des pistes de réflexions et des avenues pour intervenir sur des sujets d’intérêt en lien avec l’évaluation environnementale. Fournir des conseils au CA sur des sujets d’intérêts.

Composition du comité :

  • Tous nos membres peuvent s’impliquer dans le comité Mémoire et avis. Nous leur faisons appel en fonction des thèmes à aborder dans les différents documents que nous souhaitons travailler. Lina Lachapelle, présidente de l’AQÉI, chapeaute les différentes initiatives. 

La reconnaissance professionnelle est à l’ordre du jour dans plusieurs pays dont ici. D’ailleurs, nous avons mentionné, dans notre mémoire présenté à la CTE sur le projet de Loi 102, vouloir être impliqué dans ce processus.

Un comité consultatif sur la reconnaissance professionnelle a ainsi vu le jour et aura pour mandat d’évaluer la possibilité une éventuelle mise en place d’un système souple de reconnaissance personnelle des praticiens québécois en évaluation d’impacts.

Pour plus de détails, rendez-vous sur la page de ce projet en cours

Composition du comité :

  • Marc-Antoine Ladouceur (Auditerra)
  • Mario Heppell (Stantec Experts-conseils)
  • Jean-François Hudon (Activa environnement)
  • Yves Rochon (MELCC)
  • Luc Valiquette, fprmateur en évuation environnementale et cadre retraité de l’administration publique
  • Lina Lachapelle (SNC Lavalin)
  • Karim Samoura (AQÉI)

Le Directeur général de l’AQÉI apporte un appui administratif et logistique au fonctionnement du comité. 

Nos membres affiliés


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.