AQÉI
Accueil / À propos / Élection des administrateurs 2020

Élection des administrateurs 2020

Vote par voie électronique

Afin de rendre le scrutin accessible au plus grand nombre d’électeurs possible, le vote des membres de l’AQÉI pour les élections au conseil d’administration se déroulera, encore cette année, par voie électronique.

Avant de voter, les membres de l’AQÉI auront l’occasion de prendre connaissance du profil des candidats sur le site web de l’AQÉI.

Dès le lancement des élections, un courriel contenant un lien vers une plateforme de vote en ligne sera transmis à chaque membre. Un seul vote par adresse courriel sera autorisé.

Quatre (4) postes au sein du conseil d'administration sont à pourvoir (règlement généraux, article 21).

Voici la liste des candidats 2020

  • 16 au 27 novembre : Élections par voie électronique 

ALEXANDRA BOILEAU

Note biographique : Je suis consultante chez Transfert Environnement et Société depuis 2008. Depuis ma maîtrise en environnement, je me suis toujours intéressée au volet social et aux mécanismes de participation publique dans l'évaluation environnementale. Les différents mandats sur lesquels j'ai été assignée m'ont amenée à développer et mettre en œuvre des démarches participatives et à travailler en communication sociale et environnementale pour des clients de différents horizons (industriels, portuaires, miniers, municipaux, etc.). À travers ces mandats, j'ai pu côtoyer diverses équipes multidisciplinaires de réalisation d'études d'impact auprès desquelles j'ai retiré de précieux apprentissages qui me poussent à toujours vouloir améliorer la pratique. Les citoyens, les groupes et organisations qui s'intéressent également au domaine et prennent part au processus d'évaluation des projets sont aussi à mes yeux de précieux vecteurs de changement et d'apprentissage qui nous obligent à voir notre pratique d'un angle différent. 

Motivations : Je siège au conseil de l'AQÉI depuis novembre 2016, mais suis membre de l'AQÉI depuis plusieurs années. J'ai assisté à plusieurs éditions du congrès annuel et participé à son organisation à plus d'une reprise. Je suis toujours motivée par les enjeux modernes de l'évaluation d'impacts et je travaille toujours et encore à améliorer la place du volet social dans le domaine. J'adorerais poursuivre mon implication dans l'association et dans ses divers projets d'avenir! Et surtout apporter mon grain de sel pour que l'AQÉI reste la référence au Québec dans notre domaine.

Vision pour l’avenir de l’AQÉI : Plusieurs dossiers en cours à l'AQÉI sont à mes yeux d'une grande importance pour que l'évaluation environnementale puisse et continue de remplir l'ensemble des objectifs qu'elle vise, mais surtout pour demeurer un outil d'aide à la décision précieux à l'ère du développement de projets aux enjeux de plus en plus complexe. Le projet d'améliorer la communicabilité des études d'impacts en fait certainement partie. Je souhaite aussi que l'Association soit un vecteur de partage de connaissances et d'innovation. À cet égard, j'aimerais continuer mon implication pour offrir une programmation riche et répondant aux besoins actuels de nos membres.  


CHRISTINE MARTINEAU

Note biographique : Membre du CA de l’AQEI depuis les 2 dernières années, j’ai travail comme professionnelle de recherche et puis comme chargée de projet et directrice de projet en environnement depuis 2002, notamment au sein de l’industrie du génie conseil depuis 2006 (SNC Lavalin et WSP Canada). Je suis actuellement responsable de l’équipe « Évaluation environnementale et Aménagement » du bureau de Québec de mon organisation depuis janvier 2020.

Au cours des dernières années, j’ai été impliquée sur plusieurs types de projets dans les domaines de l’environnement comprenant des évaluations environnementales, des inventaires et caractérisations du milieu récepteur, des demandes de certificats d’autorisation et des suivis environnementaux, notamment dans le cadre de projets énergétiques et d’infrastructures. Je possède également une expérience technique significative, notamment pour des inventaires de l’avifaune et des milieux aquatiques (océanographie biologique et caractérisation de cours d’eau), la surveillance environnementale en période de travaux (suivi de la qualité de l’eau) et des suivis post construction (état des populations fauniques ou de l’habitat du poisson).

Précédemment au cours de ma carrière, j’ai travaillé en tant que professionnelle de recherche pour des projets en limnologie et en océanographie biologique, en milieu arctique, à l’Université Laval.    

Motivations : En étant régulièrement impliquée dans la réalisation d’études d’impact, pour divers projets au Québec, j’aimerais continuer à être impliquée dans les projets de l’AQEI et aider l’association à réaliser les défis qui se présentent à elle dans les prochaines années. J’ai appris au cours des 2 dernières années e fonctionnement de l’association et j’ai aimé être impliquée dans le montage et l’organisation de l’Atelier sur les enjeux reliés aux études d’impacts par enjeux de l’an dernier.

Vision pour l’avenir de l’AQÉI : La communicabilité des EIE, augmenter la visibilité et le rayonnement par des activités et entre autres, par le recrutement. J’entrevois toujours l’AQEI comme l’entité qui pourra uniformiser les méthodes d’évaluation des impacts (autant provinciales que fédérales) et surtout la rendre plus facilement compréhensible pour les gens qui n’œuvre pas nécessairement dans le domaine.


ÉRICA GUTH

Note biographique : J'ai une maîtrise en analyse environnementale de l'Université de Concordia, durant laquelle j'ai complété un stage professionnel chez Environnement et Changement Climatique Canada (Service Canadien de la Faune) en janvier 2018. À la suite de ce stage, j’ai été analyste des politiques avec le SCF pour un an. Depuis décembre 2019, je suis analyste environnementale pour le département d’environnement et travaux remédiateurs du Gouvernement de la Nation Crie, au sein de l’unité des évaluations environnementales.

Dans ce rôle, je travaille sur des dossiers d'analyse des impacts environnementaux et sociaux de projets de développement de diverses natures (minier, éolien, lieux d’enfouissement, etc.) en Eeyou Istchee, dans le cadre de la procédure d’évaluation environnementale et sociale du chapitre 22 de la Convention de la Baie James et du Nord Québécois. Je travaille sur des analyses conjointes avec le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial, et en étroite collaboration avec les membres des communautés cries.

Motivations : L'AQEI fait un travail important au sein de la communauté d'évaluation environnementale au Québec. Le rassemblement des praticiens en ÉE et les opportunités de réseautage offerts par cette association sont valables pour l'échange d'information et l'amélioration des pratiques d'ÉE dans la province. Je trouve en particulier que les opportunités de formation (webinaires) et développement professionnel ont une grande valeur pour les membres. Pour avoir assisté à plusieurs webinaires tenus par l'AQEI en 2020, je trouve qu'ils sont toujours informatifs, intéressants et pertinents. J'aimerais bien participer au développement et à l'élaboration des projets de l'AQEI afin de soutenir la mission de cet organisme important.

Vision pour l’avenir de l’AQÉI : En tant que jeune praticienne, le volet formatif du travail de l'AQEI est très intéressant pour moi et j'aimerais participer au développement de cet aspect du travail de l'organisme. De plus, je crois qu'il serait intéressant de participer aux discussions sur comment améliorer la visibilité de l'organisme et de rendre l'abonnement à l'AQEI plus accessible et ainsi promouvoir l'inclusivité dans la communauté d'ÉE québécoise.


JÉRÔME CLÉMENT

Note biographique: Après des études en sciences politiques et administration publique, j’ai occupé un poste d’analyste de politiques à Environnement Canada entre 2005 et 2009. Durant les dix années suivantes, j’ai été gestionnaire au sein de la direction des politiques stratégiques du bureau de Québec. J’ai rejoint l’Agence d’évaluation d’impact en janvier 2019, à titre de chef d’équipe, avant d’accepter les fonctions de directeur associé à l’automne 2019.

Motivations : L’Agence d’évaluation d’impact du Canada souhaite mieux faire connaître son mandat et sa réglementation auprès des praticiens de l’évaluation d’impact. L’AQEI apparaît comme une des organisations où les intérêts de ses membres et de l’Agence sont le plus à même d’être satisfaits.

Vision pour l’avenir de l’AQÉI : Il est trop tôt pour me prononcer, ma connaissance de l’AQEI est embryonnaire.


ZURCHER MARDY

Note biographique : Au cours de mes études de deuxième cycle en Belgique et au Québec, j’ai eu à travailler sur des projets touchant l’aspect « évaluation environnementale ». En outre, du point de vue de mes expériences professionnelles, j’ai travaillé, notamment, en Haïti dans les domaines de l’environnement (ex. réalisation d’études d’impact, réalisation de cadre de gestion environnementale, réalisation de plan de gestion environnementale, etc.) pendant environ une dizaine d’années en tant qu’expert et consultant auprès des institutions publiques ainsi que privées.

Motivations : Ma motivation s’explique du fait que je voudrais accroître profondément mes connaissances et compétences dans le domaine de l’évaluation environnementale en vue de répondre aux problèmes environnementaux actuels et futurs de la société, ce qui permettra de m’engager davantage au sein des communautés et de participer au débat public tout en transmettant mon savoir.

Vision pour l’avenir de l’AQÉI : S/o


* Les candidatures potentielles doivent être intéressées par les domaines de l’évaluation d’impacts, quels que soient leurs champs d’expertise ou d’application. Les candidatures peuvent provenir de n'importe quel milieu en lien avec le domaine. Par souci de représentativité et de diversité, nous serions heureux de recevoir des candidatures représentant chacune des catégories suivantes :

  • Promoteur (petites et grandes entreprise)
  • Représentant des communautés autochtones
  • Universitaires et institutionnels
  • Organisation sans but lucratif

Dates importantes

  • 21 octobre au 13 novembre : Période d'appel de candidatures
  • 16 novembre : Annonce des candidats
  • 16 au 27 novembre : Élections par voie électronique
  • 3 décembre : Présentation des administrateurs élus aux membres lors de l'assemblée générale annuelle 

Mises en candidature

Pour être admissible à un poste d’administrateur, vous devez :

  • Avoir 18 ans ou plus ;
  • Être membres en règle de l’AQÉI (membre individuel ou représentant d'un membre affilié).

Pour poser votre candidature, veuillez remplir le formulaire de mise en candidature et nous le transmettre par courriel, à aqei@aqei.qc.ca, avant le 13 novembre 2020.

 

Rôle des administrateurs

De manière générale, les administrateurs doivent :

  • Fournir les orientations stratégiques et élaborer les plans d’action de l’association ;
  • Veiller à la santé financière de l’association ;
  • S’assurer que l’association dispose des ressources humaines et des encadrements nécessaires à la réalisation de ses activités ;
  • Encadrer et superviser la conduite des affaires courantes de l’association ;
  • Se doter de politiques et de pratiques de gouvernance efficaces et transparentes ;
  • Assurer les relations avec le réseau, les membres, les collaborateurs et les partenaires.

Les administrateurs contribuent à l’organisation de l’AQÉI en lui offrant leur connaissance du secteur d’activité, leur réseau de relations et leur expertise dans un domaine donné. Des administrateurs engagés agiront donc comme des éclaireurs et ouvriront des portes à l’organisme, l’aidant à bâtir des liens avec d’autres acteurs du milieu, des représentants des médias ou encore des bailleurs de fonds.

Pour assumer adéquatement son rôle, chaque membre du conseil doit :

  • Connaître la mission, les valeurs et la clientèle de l’association ;
  • Comprendre les questions financières et budgétaires ;
  • Connaître les obligations juridiques du conseil d'administration et en assurer le respect ;
  • Mettre sa formation, ses compétences et son expérience à profit dans toutes les discussions et décisions du conseil.

Le conseil d’administration de l’AQÉI se réunit en moyenne six (6) fois par année. Les administrateurs sont conviés à assister à toutes les réunions et à participer activement aux échanges et aux prises de décisions. Afin d’assurer le suivi et la mise en œuvre des décisions du conseil, les administrateurs sont fortement encouragés à se porter volontaires pour piloter divers dossiers ou s’impliquer à l’intérieur des comités mis en place par le conseil.   

Renseignements complémentaires

Les trois sièges à pourvoir sont actuellement occupés par 

  • Mme Alexandra Boileau – Transfert Environnement et Société
  • Mme Christine Martineau - WSP
  • Poste vacant depuis le départ de M. Hugo Mailhot-Couture - Grand Conseil de la Nation Waban-Aki

Les autres membres du conseil d'administration qui ont été élus lors de la dernière élection des administrateurs et qui poursuivent leur mandat pour une deuxième année sont :

  • M. Pierre Batelier - BAPE
  • M. Marc-Antoine Ladouceur - Auditerra
  • Mme Valérie Groison – Hydro-Québec
  • M. Mario Heppell – Stantec
  • Mme Lina Lachapelle – SNC Lavalin
  • M. Yves Rochon – MELCC
  • Mme Edna Blanc-Civil - Travailleuse autonome - GEIGER/UQAM
  • Mme Marie-Hélène Léger - Ministère de l'énergie et des ressources naturelles

Pour plus d’informations sur la composition actuelle du conseil d’administration, rendez-vous sur le lien suivant : https://www.aqei.qc.ca/a-propos/conseil-d-administration

Message
Error
Ok
X

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Entrez votre courriel dans le champ ci-dessous et nous vous enverrons un nouveau mot de passe.