AQÉI
Accueil / Actualités

Nouvelles

Retour aux nouvelles
17
Avr
Congrès 2018 : Le programme complet est ligne !
Auteur : AQÉI
Partager la nouvelle

Feuilletez le programme final en ligne !

Nous vous invitons à feuilleter le programme final de notre 26e congrès en cliquant ici ou à télécharger le format pdf

Vous n'êtes pas encore inscrit ? Ne tardez pas ! La date limite pour les inscriptions est le 27 avril !

Pour vous inscrire, rendez-vous sur la page Web de l'évènement ou téléchargez le formulaire en ligne et le retourner à Marie-Josée Lavoie, coordonnatrice adjointe, à l'adresse mjlavoie@aqei.qc.ca.

Bonne lecture !

------------------------------------------------------------------

 

La pratique de l’évaluation environnementale demande une description rigoureuse des milieux récepteurs. De la qualité de cette description dépendra, en partie, la qualité de l’évaluation. Si les descriptions physico-chimiques, floristiques ou fauniques sont bien maîtrisées, qu’en est-il de la description du milieu humain ? Saviez-vous que le nouveau système canadien d’évaluation environnementale devrait considérer les effets sur la santé et les incidences sociales et économiques liés à un projet et pas seulement les effets sur l’environnement ?

Il est assez facile de présenter un certain nombre de données démographiques ou économiques cependant, certains projets ne demanderaient-ils pas une vision plus précise des dynamiques sociales au sein de la communauté d’accueil ?

Il en est de même en termes de prévision d’impacts : si on sait prédire avec une certaine précision, via nos modèles, les impacts d’un projet sur un milieu récepteur, comment ce projet va-t-il influencer la santé humaine dans sa définition élargie c’est-à-dire comprenant le bien-être physique, mental et social comme la considère l’Organisation mondiale de la santé ? Quelles mesures seront les plus efficaces pour atténuer ces impacts ?

Finalement, l’humain, sujet de l’évaluation environnementale, est aussi citoyen et, à ce titre, propriétaire de toute démarche de l’État. La réforme de la procédure d’évaluation québécoise tend d’ailleurs à ramener, par sa volonté de transparence et ses occasions de participation, le citoyen au centre du processus. Pour sa part, la révision de la procédure fédérale d’évaluation environnementale vise même à mettre en place une étape de consultation officielle et planification en début de processus pour mieux concevoir les projets. Mais comment, à l’ère des médias sociaux et de la communication instantanée, informer adéquatement la population afin qu’elle participe de manière éclairée aux différents processus de consultation qui s’offrent à elle ?

Nous vous invitons à venir partager vos expériences ainsi qu’acquérir outils et éléments de réponses au 26e congrès de l’AQEI qui se tiendra à Québec le 3 et 4 mai sur le thème : l’humain au cœur des évaluations d’impact en environnement.

Notre partenaire pour l'évènement

 

Nos collaborateurs pour l'évènement 

 

Message
Ok
X

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Entrez votre courriel dans le champ ci-dessous et nous vous enverrons un nouveau mot de passe.